Sophrologie votrebienetre

La sophrologie et l'arrêt du tabac

Plusieurs méthodes permettent d’aider les personnes souhaitant arrêter de fumer. Parmi les plus appréciées, la cigarette électronique est de plus en plus sollicitée et considérée comme une meilleure alternative pour arrêter le tabac. Il y a aussi d’autres méthodes comme l’acupuncture ou la sophrologie.

La sophrologie – c’est quoi ?

Si les solutions proposées par les boutiques en ligne comme e-clope consistent à utiliser d’autres produits pour cesser de fumer, ce n’est pas le cas avec la sophrologie. C’est une technique basée sur la conscience de soi et l’harmonie entre le corps et l’esprit. Elle consiste à pratiquer des exercices de relaxation, de respiration et de visualisation. L’objectif est simple : aider le patient à gérer le stress et à combattre la sensation de manque.

Arrêter de fumer doit être votre décision et non celle de votre entourage. Cela joue un rôle très important si vous voulez vous tourner vers la sophrologie. Ce principe est valable que vous soyez en phase de préparation ou en cours de sevrage. Pour atteindre votre objectif, vous devez établir une liste des raisons qui vous ont amenées à fumer et celles qui vous poussent à l’arrêter. Vous allez déterminer le nombre de cigarettes consommées par jour, le niveau de dépendance et les raisons qui vous motivent à l’arrêter.

Sophrologie – à quelle fréquence ?

Une séance de sophrologie comprend des exercices de relaxation et de respiration. Ces exercices sont axés sur la conscience de votre corps à connaître les impacts du tabac sur vous. Ils vous aident à réduire votre stress et réduire la sensation de manque. La fréquence d’une séance de sophrologie varie en fonction de vos besoins et de votre progression. Que vous vous orientiez vers la sophrologie, l’acupuncture ou la cigarette électronique, n’oubliez pas qu’arrêter le tabac est un combat. Si vous gagnerez ce combat, vous aurez confiance en vous et cette confiance vous accompagnera dans tous les domaines de votre vie.